Ne vois tu pas?

Non je ne vois pas, tout est encore trop nébuleux pour moi...cette peau sur mes os, mes os sous cette peau avec laquelle je dois à présent tisser mon manteau de vie...

C'est un ultimatum...après on m'y envoie...de l'autre côté du drap blanc, hors de tout, loin de tout, juste avec moi...plus de trois je saute, moins de deux ils me mettent à genoux...

elle me souriait pourtant, j'avais oublié la force et l'impact de ce genre de sourire...elle me fixait tout en caressant mes doigts, mes poignets et j'ai vu la commissure de ses lèvres se plisser...un signe, encore un...elle ne me laisse plus le choix...elle a fait en sorte d'en informer qui de droit...

choix, droit...j'en suis dépossédée...il me trouve trop à nue et pourtant ils me décharnent un peu plus...

Que me reste t'il? si ce n'est l'obligation d'habiller mon corps...et de repartir de l'autre côté du miroir...